James HANLEY

 

       En pleine mer

O ne ramait plus, on ne se souciait plus de rien, et le canot se balançait mollement. Il y avait une baleine qui jouait dans les vagues, il n'y avait rien d'autre à faire, que regarder cette chose bouleversante, cet être merveilleux et déconcertant qui s'approchait.
Curtain fut le premier à se ressaisir, et dit tranquillement :
- Allons, nous ne pouvons pas rester comme cela.
Et il prit les rames. Et voyant le regard inquiet que lui lançait Benton :
- N'ayez pas peur, elle sera derrière nous dans une minute. Regardez la jouer, elle ne nous fera pas de mal.
Il se disait que pendant ce temps là, ils ne pensaient pas à autre chose. "ça les occupe, c'est l'essentiel."
Il ramait d'un geste égal et puissant, comme un homme qui vient de faire la sieste après un bon repas, comme pour son plaisir. Il leur tournait le dos. A l'avant, Stone et Gaunt chuchotaient.
- Si seulement c'était un navire, disait Gaunt. Va-t-elle mugir ?
- Je ne sais pas disait Stone. J'aimerais bien l'entendre.
Elle s'était encore rapprochée, et semblait gigantesque. Sa queue, telle une formidable hélice, faisait jaillir des montagnes qui s'éparpillaient dans la lumière. Elle plongeait ici, ressurgissait un peu plus loin. Parfois elle flamboyait, comme si elle portait le soleil sur son dos. Mais Curtain, insensible à ce spectacle maintenant, s'éloignait d'elle ; il ne pensait plus qu'à la rame perdue.

 

 

 

| Galerie | GalerieB | News Ecrits | Musique Agenda | Liens Contact | Spiritualité

ARneT (art & expression)
Merci de respecter les droits © des artistes
Utilisation des textes et images soumise à l'accord préalable de leur auteur

Site déclaré à la CNIL, sous le numéro 785412  (Article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés).