Martine Arzur

 

Sans titre

***

J'avoue, j'attends un cadeau précis
je me délecte parfois de me l'imaginer
Est-ce un vol céleste en usurpation ? ...
Mais qui me l'interdit
sinon moi-même
J'ai le droit d'aimer, de gagner, de recevoir...

Dieu et moi, nous nous devons la vie
puisqu'Il me la donne pour la vivre à Sa place.
Alors ayant compris cela de bas en haut
de haut en bas
Je sais que je suis depuis toujours
Sa marionnette sans fil
qui se souvient soudain
et qui danse sur la corde tendue
au-dessus du fleuve de l'oubli.
Ainsi je penche un peu au-devant de Lui
en inclinant mon balancier
et ajustant mon équilibre,
par la fenêtre ouverte, j'attrape des morceaux de vertiges
par la fenêtre ouverte, je cueille quelques pommes rouges
des anciens jeux interdits
et je vois fleurir dans mes mains
des montagnes au sommet des montagnes.
Tout est possible.
Se glisser hors la loi sur la crête des lois du vide
sous celles du Père pour savourer à loisir
cette joute où il me fait son chevalier
et je me fais sa favorite.

Nous voici, je suis le palefrenier du Maître
je suis funambule, acrobate et troubadour
J'ai perdu la tête jusqu'à l'ivresse
car à son banquet où nous étions conviés
Il m'a enivré de son vin qui réveille d'autres mémoires...
Je lui ai chanté sa chanson jusqu'à ce qu'Il me la rappelle
parfois inconsciente j'ai bredouillé ses mots sans conviction
mais lorsque la mélodie s'est mise à danser sous mes pieds
tout m'est revenu enfin et ensemble nous nous sommes mimés
car je suis Sa proie et Il est aussi la mienne
et ensemble nous sommes enlacés depuis l'éternité sans temps.

Je danse avec mon père une valse à deux temps
Il est le cercle fermé, le O infini
et je suis ce qui tend vers Lui je suis le i de Son nom
Dans le couloir sans fin du présent
les dalles sous nos pieds portent des tapis couleur arc-en-ciel
la voûte au-dessus de nos têtes est Sa couronne qu'Il m'offre en partage
par pure bonté car Son royaume est pour moi.
Mais j'oubliais... est-ce encore un bal de chimère ?
Si oui, alors accorde moi la grâce de me réveiller, Aies pitié mon père !

 
                          

 

| Galerie | GalerieB | News Ecrits | Musique Agenda | Liens Contact | Spiritualité

ARneT (art & expression)
Merci de respecter les droits © des artistes
Utilisation des textes et images soumise à l'accord préalable de leur auteur

Site déclaré à la CNIL, sous le numéro 785412  (Article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés).