Jean-Claude SAVI

 

***

ARAGON

***

Seul

Ecrire seul

Dans un lieu où tout frémit

Comme au début des âges

Avant que les soudures pètent

Entre le ciel et la montagne

Entre la pierre et l’eau

Entre le bois et l’homme

Entre la femme et l’homme…

Seul

Sans eau

Sans gaz

Sans électricité

Sans toi

T-o-i.

Seulement savoir

Ce que je suis au monde

A mater l’immobile

A l’écouter respirer

A sentir le sang sous la croûte

A pleurer sur la présence de l’homme,

Celui d’aujourd’hui,

A mesurer ma propre folie.

Dans la montagne aragonaise

J’aurais planté mon socle

Et sous le soleil peut-être

J’étalerais ma tripe

En l’interdisant

Au regard affûté des oiseaux

Et las, enfin là,

Je tomberais le masque.

J’aurais peur

J’aurais mal

J’aurais faim

Et je hurlerais sans réponse à attendre.

 

Je serais celui qui n’est rien

Négligé par la roche sans émoi

Ignoré par le ciel qui est trop loin

A seulement m’écouter battre.

Etre un jour, rien qu’un jour

Aussi rien qu’une fourmi

Sous le pied aveugle.

 

De la hauteur aragonaise

L’homme descend

Avec l’eau pour la ville.

Dans ses yeux écarquillés

Quand nous ferons à contresens

Rouler la même pierre

Je lirai l’incrédulité.

 

***



LACHER PRISE

***

 

En attendant la vague

Décolle patiemment tes pieds de glu

De la pierre qui t’a vu naître

Et grandir,

D’un regard circulaire

Cerne la géographie de ton désir

A deux pas

A mille ans des chiens de guet

Dont tu n’as cure.

 

 

En attendant la vague

Le soleil brûlera

Ta peau serpentine

La douleur sera là

Vivante et tenace

Comme au premier et dernier jour.

Tu lâcheras des mots étranges

Rebonds de pierre lunaire

Senteurs de tripe

Vomissures écarlates

Sous l’œil absent d’un ciel d’acier.

  

En attendant la vague

Tu souriras à ceux que tu aimes

Tu leur diras

Que le temps est décidément bien long

Qui te sépare de toi

                              Que le cœur est à vif

Que tu as peur du voyage

A leur tour ils te souriront.

 

 

Quand forcira la vague

Elance-toi

Homme de chair et de désir

Et lâche-toi

Dans les courants élastiques.

                          

 

| Galerie | GalerieB | News Ecrits | Musique Agenda | Liens Contact | Spiritualité

ARneT (art & expression)
Merci de respecter les droits © des artistes
Utilisation des textes et images soumise à l'accord préalable de leur auteur

Site déclaré à la CNIL, sous le numéro 785412  (Article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés).