YANU

 visiter son site    Terre d'éveil   

LE PEINTRE

 

Sur une route de campagne
Où le soleil et ses rayons
Riaient d'abuser les montagnes
Détentrices de l'Horizon,
Un promeneur de qualité
Se complaisait dans le silence,
Se concentrait pour dessiner
L'instant présent et son essence.
Sur une toile au grain léger
Il s'adonnait à sa passion,
Une maîtresse au doux baiser
Qui fait jaillir nos émotions.
Attentif au frémissement
Du réceptacle de la vie,
Imaginé par un absent
Pour la déesse Polymnie,
L'homme oubliait de respirer
A chaque étape de son oeuvre,
Et s'imprégnait de la beauté
Qu'il savourait de tout son être.
Mais il fut temps de délaisser,
De restituer cette magie
Qu'un peintre épris de vérité
Plaçait au centre de la Vie.

 

 

 

 

LE PARCOURS ENCHANTE

 

 
Au milieu des étoiles qui me suivaient, filantes,
J'espérais la présence qui pourrait m'indiquer
Le parcours enchanté où m'attendait, béante,
La porte aux cinquante clés prénommée Liberté.
 
Je pensais la découvrir dans la main de Neptune,
Sous les flots étincelants commandés par la lune,
Gardée par des vassaux à l'armure de cristal
Et poursuivais ma quête sur un astre hivernal.
 
Créatrice de vie, j'ensemençais les plaines
Et possédais l'univers et son vaste domaine.
Je me mirais sur les crêtes de terres insensées,
Et découvrais le secret nommé Eternité.
 
Mais le moment arriva où je dûs délaisser
Cet ère de bonheur, instant privilégié,
Et continuer un passé longtemps abandonné.
Un monde déprécié m'apporta la Vérité.
 
  

 

 

 

 

| Galerie | GalerieB | News Ecrits | Musique Agenda | Liens Contact | Spiritualité

ARneT (art & expression)
Merci de respecter les droits © des artistes
Utilisation des textes et images soumise à l'accord préalable de leur auteur

Site déclaré à la CNIL, sous le numéro 785412  (Article 16 de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés).